Pendant la guerre, “De Dubbele Arend” (l’aigle bicéphale) était un casino pour soldats et officiers. Chez les soldats, il était connu sous un autre nom « Bij de zeven zusters » (chez les sept sœurs). Il était en effet tenu par les sœurs Staelens. C’était un lieu de rendez-vous populaire et chaque midi de la période de repos, une philharmonie du régiment jouait de la musique sur la place du marché de Hooglede.

Après la guerre, il ne restait plus grand-chose de la place du marché. Seuls « De Dubbele Arend » et quelques maisons avoisinantes étaient restés debout.