Gare, Lichtervelde

Pendant la guerre, la gare de Lichtervelde était un important nœud ferroviaire pour l’occupant allemand. C’était un lieu de descente pour les soldats et un lieu de chargement et de déchargement pour les munitions et le matériel de guerre. La gare de Lichtervelde était à environ trois heures de marche du front. On y aussi installé un Bahnhofskommandantur à côté de l’Ortskommandantur qui gérait la commune. Là, on réglait les gardes et les signaleurs afin d’avoir une logistique aisée. La ligne entre Bruges et Courtrai servait seulement au trafic militaire, les civils ne pouvaient plus se servir de cette liaison.

Etant donné sa fonction importante, la gare a souvent été bombardée pendant la guerre. Dans les environs, il y avait plusieurs dépôts de matériel et de munitions. A la suite des nombreux bombardements, les Allemands ont construit une fausse gare à quelque distance de la vraie gare. On y a installé de vraies lumières et de vrais signaux et pour évoquer du trafic ferroviaire, quelques vieux wagons étaient mis en marche à l’aide d’un système mécanique. Cette ruse a pu tromper les alliés pendant des mois.

Après l’offensive finale, la gare était en grande partie détruite.