Gildenhuis, Izegem

La Gildenhuis à Izegem avait plusieurs fonctions pendant la guerre. En décembre 1914, les réfugiés qui arrivaient à Izegem y étaient enfermés par l’occupant allemand. Plus tard, on les a hébergés ailleurs de sorte que la Gildenhuis avait une autre fonction. Des soldats allemands y étaient alors cantonnés et pouvaient se détendre avec de la bière et des répétitions de musique. Après la deuxième bataille d’Ypres, le bâtiment est devenu un « lazaret »(hôpital militaire)  allemand par suite du flot des blessés.

Le 21 janvier 1915, Jules Gits a noté dans son journal : « Dans notre ville, il n’y a sans doute aucun bâtiment qui a servi à tant de choses différentes. J’étais présent dans la salle quand l’altesse sérénissime monseigneur Gustavys Josephus Wallaert, évêque de Bruges, est passé à sa consécration. Et je me souviens encore des paroles que Monsieur le baron Gillès de Pélichy a prononcées à ce moment-là : « On dit que cette salle est trop haute, trop longue et trop large. Mais elle ne peut jamais être trop haute, trop longue et trop large puisqu’elle doit servir à protéger les organisations charitables et chrétiennes d’Izegem ! »