Pendant la guerre, la maison de repos servait d’hôpital et de centre de rééducation pour les soldats allemands. Un jour après la prise de Lichtervelde par les Allemands, des croix rouges ont été peintes sur le toit de cette maison. Ainsi on préservait ce bâtiment ainsi que ses occupants des attaques aériennes ennemies. On a ajouté plusieurs baraques du côté sud du bâtiment principal. Pour remonter le moral des patients pendant leur séjour, les Allemands ont loué un piano chez Dedeyn à Roulers.