Petit Séminaire, Roulers

Cette école de Roulers a été transformée en lazaret (hôpital militaire) avec salle d’opération deux jours après « Schuwe Maandag » (lundi atroce). Il y avait plusieurs sections comme dentisterie, maladies contagieuses, un espace pour la désinfection et une morgue. Le Petit Séminaire avait une capacité d’environ 1000 patients qui y étaient transportés en tram. Environ 150 personnes y travaillaient. C’était un des hôpitaux allemands les plus importants derrière le front. C’est là que Martha Knockaert a travaillé comme espionne.

Pendant la guerre, il n’y avait presque pas d’enseignement au Petit Séminaire. Au début de la guerre, plusieurs professeurs étaient partis pour le front. Fin 1914, il n’y avait plus de cours dans le bâtiment. Les professeurs enseignaient dans des maisons de la rue du Nord, des salles paroissiales, des magasins et des cafés. En janvier 1915, les élèves n’avaient plus que quelques heures de cours par jour et le reste du temps, ils devaient faire des devoirs à la maison. Avant la guerre, il y avait aussi des élèves d’Izegem au Petit Séminaire parce qu’ils pouvaient y passer la nuit. Pendant la guerre, ce n’était plus possible et ils devaient se promener très loin tous les jours pour aller à l’école.

Pendant les bombardements sur Roulers le 21 juillet 1917, le Petit Séminaire a été démoli. Pendant l’offensive finale en 1918, l’arsenal rentrait dans la ligne de feu et un grand incendie a détruit le Petit Séminaire.