Le 15 octobre 1918 pendant l’offensive finale, les alliés ont de nouveau gagné du terrain quoique la progression soit moins importante que la veille. Ce jour-là, Gits et Beveren avaient été libérés par les Français.

On a essayé de libérer Ingelmunster et Izegem mais cela a échoué et s’est terminé par un massacre.