23 avril 1915  Prisonniers de guerre sur la place du marché à Roulers

A la suite des attaques au gaz le 22 avril 1915, Roulers était submergé de réfugiés de la région d’Ypres. Il y avait aussi beaucoup de prisonniers de guerre, surtout des soldats français.

Certains habitants de Roulers n’arrivaient pas à cacher leur sympathie pour ces prisonniers de guerre français et leur donnaient de la nourriture et des boissons. Quelques-uns criaient même « Vive la France » et une personne jouait la Marseillaise sur son piano. Les Allemands ne pouvaient pas apprécier cela. Celui qui était surpris, était enfermé ou déporté en Allemagne. L’Ortskommandant avait aussi menacé d’incendier Roulers si on continuait à faire cela. A Izegem aussi, on connaissait la même situation au passage des prisonniers de guerre français.

Sur la photo, vous voyez l’arrivée de prisonniers de guerre sur la place du marché à Roulers. (collection Johan Delbecke, Roulers)