Deux semaines après l’invasion des Allemands en Belgique, on a observé des éclaireurs allemands dans la région BIE. Ces cavaliers, appelés « uhlans » (lanciers polonais) avaient l’air épouvantable à cause de leurs longs manteaux, leurs hautes coiffures et leurs longues lances. Ces soldats allemands étaient envoyés en reconnaissance et devaient aussi exécuter des actes de sabotage. Le 24 août 1914, il y a eu pour la deuxième fois des éclaireurs allemands à Lichtervelde. Ils y ont coupé les fils de téléphonie et de télégraphie, ont volé de l’argent et ont revendiqué un cheval. Après leur arrêt à Lichtervelde, ils ont continué vers Torhout, Roeselare, Rumbeke et Ingelmunster. Le 24 août 1914 est devenu connu sous le nom de « Vliegende Maandag » (Lundi volant). Ce jour, beaucoup d’hommes du sud de la Flandre occidentale se sont enfuis en panique à la suite de l’arrivée des éclaireurs allemands.