29 septembre 1918  Libération de Moorslede, Dadizele et Staden

Le deuxième jour de l’attaque, les troupes belges ont essayé de progresser vers les hauteurs qu’elles n’avaient pas pu prendre la veille. Ensemble avec les Ecossais, ils ont vite pu s’emparer du territoire entre Moorslede et Dadizele. A cause des bombardements violents, ces deux communes étaient complètement rasées.

Tout près de Westrozebeke, le combat meurtrier de la veille a continué. Beaucoup de soldats sont tombés aussi bien du côté belge que du côté allemand et à la fin de la journée, les Belges n’avaient progressé que quelques centaines de mètres. Ce jour-là, Westrozebeke restait aux mains  des Allemands.

Vers 17 heures, les soldats belges ont atteint le Stadenberg (le mont de Staden) où on s’est battu très fort et où beaucoup de soldats sont tombés. Près du château de Staden, les combats étaient très violents. Finalement on a pu s’emparer de la colline et un peu plus tard, Staden était libéré à l’aide des Français.

Sur la photo, vous voyez le centre de Dadizele en ruines.