La Belgique avait comme pays européen un statut neutre et espérait le garder pendant la guerre. C’était cependant sans tenir compte des projets de l’Allemagne qui voulait attaquer la France en passant par la Belgique. La Belgique voulait à tout prix garder sa neutralité et a refusé. Le 4 août 1914, l’Allemagne a quand même envahi la Belgique de sorte que la neutralité du pays était violée. A la suite de cela, la Belgique a pris les armes et a rejoint les alliés. Très vite, il est devenu clair que la petite armée belge n’était pas à la hauteur de la suprématie allemande. Les forts de Liège et les villes Louvain, Bruxelles, Malines et Anvers ont été l’un après l’autre anéantis. Petit à petit, la Belgique a été occupée par l’armée allemande et l’armée belge s’est à chaque fois retirée ensemble avec les soldats français et britanniques en direction de « de Westhoek » (l’Yser)