5 novembre 1914  Evacuation de Moorslede

Après des combats de plusieurs jours dans la région autour de Zonnebeke et Passendale, on a décidé d’évacuer Moorslede. Tous les habitants qui ne s’étaient pas enfuis au début de la guerre ont dû quitter leur maison et ont été conduits à Roulers. Une religieuse pouvait rester pour soigner les malades et les blessés.

Les hameaux Koekuit et Bloemenhoek n’ont pas été évacués parce qu’ils étaient un peu plus éloignés du front. Roulers était submergé de réfugiés de Moorslede mais aussi d’autres habitants venant des communes situées dans la zone des armées comme Mesen, Wijtschate, Boezinge et Esen. Environ 700 réfugiés ont été enfermés dans les locaux du Cercle des Jeunes dans la Kattenstraat à Roulers. Les conditions de vie y étaient mauvaises, chaque jour, il y avait des morts.

Sur la photo, vous voyez des réfugiés qui reçoivent un repas chez la congrégation de la Kattenstraat. Au milieu de la photo, il y a Achiel Denys, président du comité des réfugiés. (collection archives municipales, Roulers)