Comité hispano-américain, Hooglede

Dès le début de la guerre, notre pays n’était plus capable de pourvoir aux besoins de sa population. Le 5 septembre 1914, on a créé à Bruxelles le Comité National de Secours et d’Alimentation pour endiguer la famine. Quand la guerre en Belgique est devenue de plus en plus imminente, beaucoup d’organisations ont demandé de l’aide directe aux pays neutres. Elle s’est présentée le 22 octobre 1914 quand l’homme d’affaires américain Herbert Hoover a créé la « Commission for Relief in Belgium ».Ce comité s’occupait de la recherche et de l’achat de nourriture et organisait aussi le transport. Il était sous le patronage des ambassadeurs des Etats-Unis et de l’Espagne. C’est pourquoi il est mieux connu sous le nom de Comité hispano-américain. A Hooglede, il y avait un groupe de volontaires qui était responsable de la distribution des marchandises. L’occupant allemand les avait obligés de porter autour du bras gauche un brassard avec une croix verte. Des paysans revendiqués devaient aller chercher les marchandises à la gare de Roulers avec une charrette attelée. La distribution avait lieu à la maison communale. Les denrées alimentaires comme la farine n’étaient pas gratuites, on devait les payer.

(Collectieon Freddy Anckaert)