Schuwe Maandag

“Schuwe Maandag” est une notion importante dans la région BIE quand on parle de la première guerre mondiale. Le 19 et 20 octobre, les Allemands se sont emparés de façon atroce de beaucoup de communes et de villages de la région. Les troupes allemandes qui se rendaient ces jours à notre région étaient de jeunes volontaires, souvent des étudiants, qui voyaient la guerre comme une grande aventure. Ils avaient reçu une formation très courte de huit semaines et avaient moins d’expérience que les soldats alliés contre lesquels ils se battaient dans nos régions.

Au début, quand ces troupes sont arrivées en Flandre, elles se sont à peine heurtées à un peu de résistance. Ainsi Lichtervelde, par exemple, a été prise sans coup férir mi-octobre. Les jeunes soldats s’étaient attendus à plus de résistance car, pendant leur formation, ils avaient souvent entendu des histoires de civils belges qui avaient tiré sur les soldats. Les militaires allemands se tenaient donc sur leurs gardes.

Quand le 19 octobre des tireurs embusqués français ont brusquement ouvert le feu sur eux dans la région autour de Roulers, ils ont été, pour la première fois depuis leur arrivée, confrontés avec la mort et l’horreur de la guerre. Les jeunes soldats étaient tout en panique et en colère. Ils se sont souvenus des histoires qu’ils avaient entendues à propos de civils qui tiraient et ils ont couvé des projets de vengeance. Ils ont traversé la région en laissant des traces d’incendies, de meurtres et de destructions. Beaucoup de soldats ont pillé les caves à vin des habitants et, en état d’ivresse, ils ont incendié les maisons. Les militaires allemands ont soupçonné des civils innocents d’avoir tiré sur leurs troupes. Ils les ont appelés « francs-tireurs » et les ont exécutés. Après avoir appris les évènements atroces dans les communes autour de Roulers, beaucoup d’habitants de Moorslede, d’Oekene, de Hooglede et de Westrozebeke ont pris la fuite. Après « Schuwe Maandag », toute la région Bie était occupée.

Photo: collection Stadsarchief Roeselare